Retour au format normal


Communiqué APH 04/10/17
Pourquoi les PH doivent-ils faire grève le 10 octobre ?

4 octobre 2017

Avenir Hospitalier et la Confédération des Praticiens des Hôpitaux, réunis au sein d’Action Praticiens Hôpital, appellent tous les personnels médicaux et pharmaceutiques hospitaliers à rejoindre le mouvement de grève des agents de la Fonction Publique le 10 octobre 2017 et ont déposé une préavis en ce sens.

Nous constatons depuis plusieurs années que le pouvoir d’achat de nos mandants ne cesse de se dégrader et récemment, les attaques se sont multipliées :

-  Le gel du point d’indice dans la fonction publique bloque aussi l’évolution de nos traitements.
-  L’augmentation de la CSG de 1,7% ne bénéficiera pas aux agents publics contrairement aux salariés du secteur privé. Aucune garantie n’est donnée qu’une compensation pérenne nous sera attribuée.
-  Le rétablissement du jour de carence en cas d’arrêt de maladie pénalisera les agents publics qui ne bénéficient pas contrairement au secteur privé d’une compensation par une convention collective négociée entre partenaires sociaux.
-  Les cotisations Ircantec, y compris la part patronale, ne sont plus perçues sur le paiement des jours épargnées sur le compte épargne-temps, pénalisant les collègues qui ne peuvent pas prendre tous leurs congés.

Les contraintes budgétaires qui pèsent sur les établissements publics de santé entravent les recrutements et l’attractivité des carrières hospitalières des personnels médicaux et non-médicaux, et pèsent sur la qualité des soins.

APH considère qu’une large mobilisation des personnels médicaux hospitaliers est nécessaire afin que soient pleinement reconnus les acteurs qui portent les valeurs du service public.

Contacts :

Jacques Trévidic, Président CPH, Président APH
Max-André Doppia, Président AH, Vice-Président APH
Marc Bétremieux, Secrétaire général APH
Raphaël Briot, Trésorier APH
Nicole Smolski, Présidente d’honneur APH