| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil |
Les brèves

CET des praticiens : plusieurs CHU ne pourront pas payer intégralement les demandes d’indemnisation
samedi 30 août 2008

PARIS, 29 août 2008 (APM) - Plusieurs CHU ne disposent pas des crédits suffisants pour payer aux praticiens l’intégralité des demandes d’indemnisation des jours épargnés dans les comptes épargne temps (CET), indique une enquête menée fin août par l’APM auprès de plusieurs établissements.

Les praticiens avaient jusqu’au 30 juin pour demander que leur soient indemnisés jusqu’à la moitié des jours qu’ils ont épargnés sur leur CET au 31 décembre 2007, conformément au protocole d’accord du 15 janvier et au décret et à l’arrêté publiés le 16 mai, rappelle-t-on.

Les directeurs d’établissement disposaient ensuite de deux mois pour procéder au versement de l’indemnité, rappelle-t-on. Pour accompagner la mise en oeuvre de cette mesure, le ministère de la santé a alloué 128 millions d’euros de crédits inscrits sur le fonds pour l’emploi hospitalier (FEH) qui pouvaient être complétés par les provisions réalisées par les établissements.

Contactés par l’APM, plusieurs CHU ont toutefois indiqué qu’ils ne pourront payer qu’une partie des demandes en raison d’une insuffisance de financements.

L’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), qui est dans une situation budgétaire difficile, ne pourra payer qu’à hauteur des crédits spéciaux alloués pour les CET médicaux par l’agence régionale de l’hospitalisation (ARH), soit 1,8 million d’euros. Cela correspond à 40% des demandes, soit environ 20% des jours accumulés dans les CET par les praticiens. Les paiements seront effectués en septembre ou plus probablement en octobre. L’AP-HM ne savait pas fin août si elle serait en mesure de garantir le rachat du reste du stock.

Au CHU de Montpellier, il est prévu de payer les demandes à hauteur de 68% sur le salaire du mois d’août. L’établissement ne dispose en effet que de 820.000 euros de provisions et de 1,7 million d’euros de crédits de l’ARH alors que les demandes représentent au total 4,1 millions d’euros. Si tous les praticiens avaient opté pour l’indemnisation de la moitié des jours stockés sur leur CET, cela aura pu grimper jusqu’à 6 millions d’euros, a précisé l’établissement.

Le CHU de Nantes dispose d’un million d’euros de crédits de l’ARH mais n’a réalisé aucune provision. Cette somme est loin d’être suffisante pour régler la demande de paiement de 5.820 jours stockés dans les CET des praticiens (sur les 17.000 jours épargnés au 31 décembre 2007), soit 2,6 millions d’euros. L’établissement précise que l’ARH n’a donné pour le moment qu’environ 80% des crédits prévus, mais même l’enveloppe complète sera largement insuffisante.

Pour la différence, les CHU de Montpellier et de Nantes ont indiqué qu’ils feront appel aux tutelles afin d’obtenir des crédits complémentaires.

Le CHU de Nîmes a précisé qu’il ne pourra payer les jours demandés qu’à hauteur de 30%. Les modalités de paiement pour le reste sont en cours d’analyse, a ajouté la direction.

Au CHU de Brest, la situation est également préoccupante, a indiqué à l’APM la direction. L’établissement dispose de 495.000 euros de provisions auxquels s’ajoutent 451.000 euros de l’ARH, soit la moitié de l’enveloppe prévue. Cette somme n’est pas suffisante pour payer les 4.948 jours demandés, qui correspondent à 2,1 millions d’euros. Le CHU a payé la moitié des demandes sur le salaire d’août et décidera après avis du conseil exécutif de la manière de procéder pour le reste.

Au CHU de Saint-Etienne, les crédits alloués par l’ARH ne seront pas suffisants pour couvrir les demandes (196 praticiens ont demandé le paiement sur 296 CET ouverts) mais la direction essaiera de trouver une solution en interne pour payer l’intégralité des demandes.

A Rennes, la somme des provisions de l’établissement et des crédits alloués par l’ARH fait apparaître un "malus" de 210.000 euros par rapport à la demande de paiement d’environ 42% des jours accumulés sur les CET. Le CHU a toutefois évoqué un probable ajustement des crédits en octobre par l’ARH. Il entend intégrer l’indemnisation sur la paye d’août.

Les CHU espèrent trouver une solution d’ici la fin de l’année car ils sont obligés réglementairement de payer les demandes des praticiens qui, dans le cas contraire, risquent de déposer des recours, ont indiqué plusieurs directions à l’APM.

Parmi les établissements qui disposent de suffisamment de provisions et de crédits de l’ARH pour payer l’intégralité des demandes figurent notamment l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et le CHU d’Angers. A l’AP-HP, le paiement a été demandé par 4.361 praticiens, ce qui représente 74.375 jours sur les 194.200 épargnés au 31 décembre 2007. A Angers, la demande des médecins s’élève à 40% des journées épargnées.

Au CHU de Lille, la direction a indiqué que le coût global pour le paiement des heures supplémentaires et des jours de CET des non-médicaux et des CET des médicaux s’élevait à 6,7 millions d’euros alors que l’enveloppe dont il dispose est de 6 millions d’euros. Une partie du paiement sera donnée en septembre ou en octobre et l’établissement doit encore définir les modalités de paiement du reste.

NON-MEDICAUX : DES CREDITS SUFFISANTS POUR LES DEMANDES

Pour les personnels non médicaux, le paiement des demandes d’indemnisation des jours stockés dans les CET et des heures supplémentaires, conformément au protocole d’accord du 6 février, semble être moins problématique dans les CHU contactés.

Toutefois, plusieurs établissements ont souligné que les agents avaient peu demandé le paiement car ils préfèrent globalement récupérer les heures supplémentaires et les jours stockés dans les CET, ce qui représente un "coût caché" très important, en raison des crédits de remplacement qui seront nécessaires.

Les demandes ont pu être payées aux CHU d’Angers (1.116 jours de CET et 19% des heures supplémentaires), de Saint-Etienne (244 demandes sur 784 CET ouverts), de Nîmes, à l’AP-HM (4.738 jours de CET payés pour 464.000 euros et 31.410 heures supplémentaires soit 676.600 euros) et au CHU de Rennes qui a régularisé année après année les heures supplémentaires.

Au CHU de Nantes, qui n’a pas pu réaliser de provisions en raison de sa situation fortement déficitaire, la somme totale des demandes n’a pas encore été évaluée mais l’établissement estime que les crédits alloués par l’ARH (1,5 million d’euros) devraient être suffisants.

A Montpellier, les crédits alloués (2,5 millions d’euros) et les provisions (1,8 million) sont largement supérieurs à la demande (251.311 euros pour les CET et 377.191 euros pour les heures supplémentaires). Si les praticiens avaient demandé le paiement de l’ensemble des heures supplémentaires et de la moitié des jours de CET, l’établissement aurait dû régler respectivement 4,2 millions et 1,4 million d’euros.

Le CHU de Montpellier a précisé qu’il ne voulait pas utiliser les crédits alloués aux non-médicaux pour pallier l’insuffisance des crédits prévus pour les praticiens car ces crédits seront nécessaires pour payer ensuite les remplacements d’agents qui choisiront de récupérer les heures plutôt que de se les faire payer.

Caroline BESNIER


mercredi 5 mai 2010
PARIS, 3 mai 2010 (APM) - Le Journal officiel a publié dimanche le décret détaillant les attributions de la commission médicale d’établissement (CME) des établissements publics de santé, qui prévoit (...)

jeudi 9 avril 2009
Le 08/04/2009 Devant le refus du gouvernement d’accepter tout amendement à la loi HPST, dite loi Bachelot, la communauté médicale de l’AP-HP, réunie en assemblée générale le 8 avril 2009, a décidé (...)

jeudi 9 avril 2009
La contestation de la loi HPST (Hôpital, patients, santé et territoires) menée à l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) par les chefs de service ne faiblit pas, bien au (...)

jeudi 9 avril 2009
PARIS, 2 avril 2009 (APM) - Le président de la commission médicale d’établissement (CME) du centre hospitalier régional de La Réunion, Christophe Trébuchet, a démissionné jeudi de ses fonctions de (...)

samedi 4 avril 2009
Le Monde 27 03 2009 Le gouvernement redoutait que la base de l’hôpital ne se mobilise contre la réforme Bachelot, mais c’est du sommet que pourrait venir la menace. L’ensemble de la communauté (...)

samedi 4 avril 2009
Le Quotidien du Médecin 30 03 2009 Les patrons parisiens se rebiffent Nicolas Sarkozy veut les mettre au pas ? Les considérer comme des employés lambda ? Qu’à cela ne tienne. Les grands et les (...)

samedi 7 mars 2009
Le Monde 05.03.09 Barack Obama a présenté, jeudi 5 mars, sa réforme du système de santé américain comme une nécessité autant sociale que financière en période de crise économique. Ce "n’est plus (...)

samedi 7 mars 2009
PARIS, 5 mars 2009 (APM) - La manifestation parisienne des personnels hospitaliers et des organismes de sécurité sociale contre le projet de loi portant réforme de l’hôpital et relatif aux patients, à (...)

samedi 21 février 2009
Mercredi 18 février 2009 - 08:26 PARIS, 18 février 2009 (APM) - Les députés ont débattu mardi à l’Assemblée nationale de la place et du pouvoir des médecins dans le futur directoire des établissements de (...)

jeudi 29 janvier 2009
La liste nationale d’habilitation aux fonctions de responsable de pôle hospitalier pour 2009, prévue dans l’ordonnance de mai 2005 sur la nouvelle gouvernance et établie pour un an, vient de paraître (...)

mercredi 24 décembre 2008
EGORA Article paru le Mardi 23 Décembre 2008 Catherine Holué Aux côtés de l´ensemble des organisations de personnels hospitaliers, plusieurs syndicats de praticiens hospitaliers (CPH, INPH, les (...)

jeudi 16 octobre 2008
Le figaro - Olivier Auguste 16/10/2008 | Mise à jour : 07:48. Ces praticiens veulent défendre leur retraite complémentaire. Deux des quatre syndicats de médecins hospitaliers, la CPH et l’INPH, (...)

jeudi 16 octobre 2008
Pierre Faraggi (CPH) : « On va dans le mur » Le président de la Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH) explique pourquoi il orchestre deux jours de grève contre la réforme en cours de la (...)

mercredi 15 octobre 2008
Aménagement de l’IRCANTEC À LA RECHERCHE d’un protocole d’accord sur les mesures d’accompagnement pour les praticiens hospitaliers de la réforme globale du régime de retraite IRCANTEC (« le Quotidien » (...)

samedi 4 octobre 2008
PARIS, 3 octobre 2008 (APM) - Des représentants ministériels ont présenté jeudi le projet hôpital, patients, santé et territoires (HPST) devant le Comité national d’organisation sanitaire et social (...)

jeudi 2 octobre
Comment faire grève ?
mercredi 1er octobre
Les appels à la grève se multiplient chez les PH
Les praticiens hospitaliers mettent la pression pour obtenir du gouvernement les mesures spécifiques qui leur permettront d’amortir le choc de la réforme de leur régime de retraite IRCANTEC, parue le (...)
jeudi 11 septembre
RETRAITE DES PRATICIENS HOSPITALIERS : Le dernier mot du ministère
LE MINISTÈRE de la Santé a fait parvenir aux syndicats de praticiens hospitaliers ses « dernières » propositions pour réformer leur régime de retraite IRCANTEC. Tandis que les modalités générales de (...)
jeudi 11 septembre
Nouvelle version de l’avant-projet de loi Bachelot légèrement modifiée
PARIS, 10 septembre 2008 (APM) - Une nouvelle version de l’avant-projet de loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), datée du lundi 8 septembre et dont APM a eu copie, comporte de légères (...)
jeudi 11 septembre
Des médecins hospitaliers s’inquiètent des futurs pouvoirs des directeurs d’hôpital
PARIS, 9 septembre 2008 (APM) - La Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH), l’Intersyndicat national des praticiens hospitaliers (INPH) et la conférence des présidents de commission médicale (...)
samedi 30 août
Patients, santé et territoires : un avant-projet de loi prévoit deux modalités d’organisation pour les communautés hospitalières de territoires
PARIS, 29 août 2008 (APM) - Les futures communautés hospitalières de territoire (CHT) pourront être organisées de deux manières différentes, intégrée ou fédérative, en fonction des contextes territoriaux, (...)
samedi 30 août
Gouvernance à l’hôpital : les praticiens jugent insuffisante la prime de 200 euros pour les responsables de pôle
PARIS, 26 août 2008 (APM) - La conférence des présidents de commission médicale d’établissement (CME) de centre hospitalier et plusieurs syndicats représentatifs des praticiens hospitaliers estiment que (...)
samedi 30 août
L’indemnité des responsables de pôle fixée à 200 euros mensuels
PARIS, 22 août 2008 (APM) - La Journal officiel a publié vendredi plusieurs textes règlementaires concernant les conditions de désignation des responsables de pôles d’activité clinique et (...)
mardi 1er juillet
Temps de travail : le Conseil de l’ordre réagit
En réaction au projet de modification de la directive européenne concernant le temps de travail, le conseil de l’ordre, dans deux lettres ouvertes adressées à X. Bertrand et R. Bachelot "rappelle que (...)
vendredi 20 juin
Un changement de logique pour la FMC
Le Quotidien du médecin du 18 mai 2008 Roselyne Bachelot confirme au « Quotidien » sa volonté de transformer la formation médicale continue (FMC) d’une « obligation de moyens en obligation de résultats (...)
samedi 17 mai
Premiers enseignements du concours de PH réformé : Les candidatures ont explosé
La première édition (étiquetée 2007) de la version rénovée du concours national de praticien hospitalier (PH) s’est achevée en février dernier. Les pouvoirs publics ont établi un bilan de ce « nouveau (...)
jeudi 17 janvier
Lu dans le Quotidien du médecin : 300 euros la RTT
La ministre de la Santé avait indiqué en début de négociation qu’elle disposait de 700 millions d’euros pour régler le problème des CET (médecins et personnels hospitaliers confondus). Pour les médecins, (...)
lundi 7 janvier
Dossier reclassement
Sur le dossier du reclassement des PH lésés après parution de l’arrêté du 6 octobre, le CNG mène actuellement à la demande de la Dhos une étude sur l’impact d’une mesure générale, en se basant sur les (...)
vendredi 7 décembre
UE : la présidence portugaise table sur un accord sur la directive sur le temps de travail
(Par Philippe WACKEL et Caroline BESNIER) BRUXELLES, PARIS, 3 décembre 2007 (APM) - La présidence portugaise de l’Union européenne table sur un accord cette semaine des Etats membres sur la (...)
vendredi 7 décembre
Heures supplémentaires : le Smarnu demande l’inclusion des praticiens hospitaliers dans le dispositif d’exonération
PARIS, 2 novembre 2007 (APM) - Le Syndicat des médecins anesthésistes-réanimateurs non universitaires (Smarnu) a demandé mercredi dans un communiqué que les praticiens hospitaliers bénéficient du (...)
vendredi 7 décembre
Grève des internes : soutien du SNPEH
Syndicat National des Pédiatres des Etablissements Hospitaliers COMMUNIQUE du 19 Octobre 2007 Le SNPEH partage l’inquiétude des Internes et Chefs de cliniques qui refusent la mesure coercitive (...)
vendredi 7 décembre
Les 26 membres de la commission Larcher
PRÉSIDÉE par Gérard Larcher, la mission chargée de clarifier le rôle de l’hôpital compte 26 membres : Jean-Paul Segade, directeur du CHU de Clermont-Ferrand, Daniel Moinard, ancien directeur du CHU (...)
samedi 30 juin
Les députés élus issus des professions de santé
La liste des députés élus ou réélus qui sont issus des professions de santé ou spécialistes des questions de santé. Médecins généralistes Pierre Morange (UMP, Yvelines 6ème) Jean-Marie Rolland (UMP, (...)
lundi 11 décembre
Manifestations de masse des médecins et pharmaciens allemands
40 organisations et syndicats ont appelé à une mobilisation majeure amenant plusieurs dizaines de milliers de professionnels de santé, médecins et pharmaciens à manifester dans toute l’Allemagne ou à (...)
lundi 11 décembre
Manifestations de masse des médecins et pharmaciens allemands
40 organisations et syndicats ont appelé à une mobilisation majeure amenant plusieurs dizaines de milliers de professionnels de santé, médecins et pharmaciens à manifester dans toute l’Allemagne ou à (...)

Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1