| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Les dossiers | Attractivité hospitalière |
Mission Le Menn
Communiqué AH-CPH du 15 avril 2015
mercredi 15 avril 2015

LES FORCES DE L’IMMOBILISME HOSPITALIER SONT EN MARCHE

Avenir Hospitalier et la Confédération des Praticiens Hospitaliers ont pris connaissance sans grand étonnement du courrier que la FHF et les Conférences envoient à la Ministre, pour bloquer toute avancée en terme d’attractivité des carrières médicales hospitalières.

Après avoir bloqué tout ce qui dans la mission Couty pouvait constituer une avancée pour les PH, après un courrier voulant bloquer la Circulaire urgentistes, un courrier sur la non application du décret sur le temps de travail des internes, c’est les éventuelles propositions, pas encore finalisées, de la mission LeMenn, qui sont dans le collimateur des forces les plus rétrogrades de l’hôpital.

La FHF et ses affidés, dont certains ont oublié qu’ils étaient médecins pour devenir gestionnaires purs, se confortent dans leur place non avouée du MEDEF hospitalier.

Ils ne veulent pas se soumettre à l’évidence : leur politique de mépris managerial des PH, renforcé par HPST et une seule logique comptable à l’hôpital, a conduit l’hôpital à une grande crise démographique, à un recours massif à l’intérim médical, à une grande défiance envers l’institution hospitalière.
Ils sont dans le paradoxe suprême d’avoir fait fuir les médecins, dont ils ne peuvent se passer car ils sont le support de l’activité hospitalière. Reconnaissez donc votre échec, et réfléchissez avec nous, au lieu de vous opposer à tout !

Il est vrai que les propositions minimales de 2014 de la FHF sur l’attractivité sont bien loin de ce qui se dessine : reconnaître du temps non clinique à tous les PH en travail posté ; supprimer une partie du travail dissimulé en introduisant une 5ème demi journée dans les 24 heures. Permettre aux PH de mesurer leur temps de travail pour ne pas dépasser 48 heures hebdomadaires.

On n’est pas dans du saupoudrage managerial dont le meilleure preuve est le flop des propositions FHF de 2014. On est dans les vrais enjeux : de quoi ont besoin les médecins hospitaliers pour assurer sereinement leurs missions, et pour les fidéliser au service public. Nous continuerons donc à travailler dans le cadre de la mission LeMenn, car lui faisons confiance pour ne pas se laisser abuser par la tentation de l’immobilisme.

Jacques TREVIDIC CPH 06 60 44 39 20
Nicole SMOLSKI AH 06 88 07 33 14



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1