| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires |
Janvier 2010 : La biologie réformée
dimanche 17 janvier 2010
"On ne subit pas l’avenir, on le fait" Georges Bernanos

Une page, vieille de 35 ans, vient de se tourner. La loi de juillet 1975, faite « par les privés et pour les privés » est morte.
Une nouvelle loi est née en janvier 2010. Elle est le fruit de 18 mois de discussions et de concertations entre le Dr Michel Ballereau, pilote de cette réforme, et l’ensemble des représentants de la profession.

Si cette nouvelle loi ne manque pas d’aspects positifs, elle présente toutefois une difficulté : le passage du GBEA à l’accréditation selon la norme ISO 15189 !

Si votre GBEA était appliqué, même qu’en partie, cette accréditation ne sera pas un « Everest », ni la « Diagonale des fous » mais plutôt un marathon bien balisé avec un point de contrôle en 2013, année de tous les dangers !!! Et une arrivée prévue en 2016.
La règle du jeu est simple : il ne s’agit pas d’arriver le premier, il faut arriver, mais en évitant d’être hors délai !

Notre challenge risque, pourtant, d’être particulièrement relevé puisque :

- nous partons conscients de l’inertie qui prévaut dans nos hôpitaux,
- nous partons avec des moyens rudimentaires, en amateur en quelque sorte !
- nous partons en espérant que nos directeurs s’extirpent de leur léthargie face à cette problématique car nous aurons besoin d’eux pour financer rapidement les moyens logistiques et les accompagnements nécessaires.

Et dans le même temps, nous devrons :

- adapter notre outil de travail à la nouvelle décennie qui s’ouvre,
- proposer des organisations innovantes et efficientes : ne laissons pas les coopérations et les regroupements au seul bénéfice du secteur libéral.
- mutualiser nos moyens, entre hospitaliers si possible, afin d’alléger notre charge de travail et dégager ainsi les ressources internes indispensables pour mettre en place cette accréditation.

Il nous faudra, pour ce faire, s’affranchir de toutes les pesanteurs :

- n’attendons pas une hypothétique feuille de route de nos tutelles,
- n’attendons pas la création des communauté hospitalière de territoire (CHT)
- n’attendons pas, non plus, que l’heure de la retraite sonne !

Réfléchissons ensemble dans nos régions à une logique de territoire. Edifions des stratégies efficaces et responsables pour construire, avec les valeurs qui sont les nôtres, les laboratoires hospitaliers de demain.

Le plus difficile est devant nous … mais également le plus passionnant.

Amicalement et biologiquement vôtre
Claude Grasmick
Président du SNBH



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1