| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Actions CPH | Compte-rendus |
Réunion de la C.H.G. à Colmar le 27 juin 2002
jeudi 27 juin 2002

Environ 60 personnes ont participé à une réunion d’information animée par le Docteur Pierre FARAGGI et les différents présidents des syndicats présents

La CHG prend acte de la nécessité d’adaptation du système de soins français.

Elle en dresse des limites :

- Renforcement des équipes trop réduites pour maintenir un maillage de soins de proximité indispensable au maintien de conditions minimum de sécurité.

- Refus de regroupement utopique d’hôpitaux, particulièrement quand l’éloignement des structures est important.

- Refus de "déshabiller l’un pour habiller l’autre".

La CHG est consciente que le déficit démographique médical des Hôpitaux Généraux ne pourra être comblé que dans un délai au plus court de 5 ans. Mais elle sera VIGILANTE ET DETERMINEE pour le maintien des acquis : RTT dans son principe actuel avec aménagement pour les équipes réduites pouvant difficilement prendre le bénéfice des 20 jours dans l’année.

Elle réclame donc des ajustements avec compensations. Certains d’entre nous ne veulent pas ou ne peuvent pas prendre les 20 jours de RTT accordés. Nous proposerons un panachage entre le paiement en échange de jours de congés RTT et le transfert automatique des jours restant chaque année vers un compte épargne temps retraite, quel que soit l’âge du praticien.

Astreintes
Les deux types d’astreintes, opérationnelle de sécurité doivent être supprimée au profit d’une astreinte unique revalorisée aussi bien pour le déplacement et les soins que pour la permanence à domicile.

L’intégration dans le temps de travail des astreintes doit garantir leur prise en compte pour la retraite IRCANTEC, tout comme les primes et le temps additionnel.

Tableaux de service
" Le temps médecin n’est pas taylorisable "

- Pour les services à activité non continu, la demi-journée de durée (non définie réglementairement) reste la base, il n’y a pas lieu " d’horariser " ces demi-journées. Le temps additionnel commence au terme des 10 demi-journées hebdomadaires

- Pour les services à activité continue, la CHG revendique le découpage en plages horaires de 4 heures qui dvrait permettre plus de souplesse aux praticiens.

Récupération du temps de travail
Le travail de nuit en garde s’étend de 18 h 30 à 8 h 30, soit une durée de 14 heures supérieure à 2 demi-journées : la CHG revendique une récupération de 3 demi-journées par garde de nuit.

Retraite
Nous demandons la liberté de l’âge de départ entre 60 à 68 ans, sans pénalité pour le départ à 60 ans.



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1