| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Actions CPH | Communiqués |
INPH, CMH, CPH et SNAM-HP demandent à être reçus par le Premier Ministre
dimanche 15 novembre 2009

Depuis 6 mois, alors même que la réforme Hôpital Patients Santé Territoires a été débattue par les parlementaires, le dialogue social entre la communauté syndicale médicale hospitalière et le cabinet de la ministre de la santé est totalement rompu.

Depuis septembre, alors que le nombre et l’importance des décrets d’application de la loi ainsi que l’optimisation médicalisée des moyens devait justifier une concertation de la communauté médicale, aucune ouverture n’a été faite en ce sens par le ministère, malgré nos nombreuses et insistantes demandes et propositions.

La prochaine publication annoncée des textes d’application notamment relatifs à la gouvernance des hôpitaux et les statuts médicaux constitue une volonté affichée de passage en force. La demande de cadrage de la part des représentations syndicales, pour une réunion proposée le 17 novembre par le Ministère, est restée sans réponse témoin une nouvelle fois d’une absence totale de concertation.

Au-delà du champ des décrets d’application de la loi, la rupture unilatérale, du fait du Ministère de la Santé, concernant le dossier de la retraite des praticiens, constitue un autre exemple d’une attitude inacceptable.

Cette situation est tout à fait inédite depuis plus de 15 ans. Elle ne peut que générer tensions et désorganisation nuisibles à l’indispensable engagement des médecins et pharmaciens hospitaliers et donc à la prise en charge des patients.

Les intersyndicales de praticiens exigent le renouvellement d’un dialogue indispensable au plus haut niveau, pour mettre en œuvre les réformes nécessaires à une prise en charge optimale des patients et ceux en particulier pris en charge par l’hôpital public.

Pour sortir de la crise, nos organisations demandent un changement profond dans la relation qui s’est instaurée avec le cabinet de la ministre de la santé. Elles considèrent comme délétère la pérennisation du blocage. L’INPH, la CMH, la CPH et le SNAM-HP demandent une entrevue urgente avec le Premier Ministre sur les sujets gouvernementaux essentiels que constituent la réforme du système de santé, les retraites médicales à l’hôpital et la pandémie grippale.

Rachel Bocher Présidente de l’INPH

François Aubart Président de la CMH

Pierre Faraggi Président de la CPH

Roland Rymer Président du SNAM-HP



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1