| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Les dossiers | Organisation soins | Réformes hospitalières |
T2A, convergence : Roselyne Bachelot cherche à rassurer
vendredi 15 février 2008

Chers collègues,
Vous trouverez ci-joint un nouveau courrier du ministère qui se veut très rassurant sur la mise en place du budget hospitalier à 100% T2A et sur la progressivité de la convergence public/privé à l’horizon 2012.
Reste que les hôpitaux accusent, avec ce mode de calcul, un déficit de 500millions d’Euros ( plus de 300 pour les CHU). C’était, à vrai dire, le premier objectif de ce mode de financement dont madame Annie Podeur nous assurait « qu’il était très favorable aux hôpitaux publics » (sic)
En conséquence à la Salpétrière on supprime des emplois et on nous demande d’augmenter l’activité.
Les rares hôpitaux bénéficiaires le font grâce à une activité « T2A-rentable ».C’est le cas de l’Hôtel Dieu avec les cataractes. La Pitié envisage d’augmenter les interventions chirurgicales simples type varices et l’APHP fait tourner à plein régime ses postes de dialyse.
Ainsi on remplace la complémentarité souhaitable par la concurrence. A ce jeu, les hôpitaux publics seront perdants financièrement et ils perdront leur spécificité et leur attractivité. Pourquoi rester à l’hôpital si on fait la même chose dans le privé et qu’on y est mieux payé ?
La prochaine étape annoncée sera l’embauche par les directeurs promus chefs d’entreprises, des médecins et des chirurgiens comme « CDD » avec un paiement à l’activité (c.a.d. à la « T2A rentabilité »)
La question posée est : jusqu’où accepterons nous la soumission de notre métier et de ses valeurs ?
(certains directeurs attachés au service public partage nos analyses et ne veulent pas devenir de simples business man)
Bien cordialement

Pr GRIMALDI André Service de Diabétologie C.H.U. Pitié Salpêtrière 47-83 Bd de l’Hôpital 75651 Paris Cedex 13 Tel : 01.42.17.80.61 Fax : 01.42.17.82.39



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1