| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Les dossiers | Temps de travail | Le Compte Epargne Temps |
Le tribunal administratif de Nancy refuse la transmission du bénéfice du CET aux ayants-droits
mercredi 31 octobre 2007

Par ordonnance du 19 septembre 2007, le TA de Paris a rejeté la requête des ayants-droits d’un PH décédé qui réclamaient à l’Assistance Publique de Paris réparation du préjudice subi du fait de l’impossibilité pour le praticien de n’avoir pas pu bénéficier de ses congés. Au moment de son décès, le praticien disposait de 64 jours sur son compte épargne temps et de 14 jours de RTT. En restitution et en réparation, ils demandaient une provision de 23 400 euros.

Dans ses attendus, le tribunal a considéré tout d’abord que le fait pour le praticien de n’avoir pas pu bénéficier de ses congés n’a pas causé un préjudice direct à ses ayants-droits. En second lieu, il a souligné que l’article L227-1 du code du travail sur lequel s’appuyait la requête, s’il concernait bien la fonction publique hospitalière, ne s’appliquait ni aux agents de l’APHP, ni aux PH qui n’en relèvent pas. Enfin, la directive européenne 93/104 ayant été abrogée, les ayants-droits ne pouvaient s’en prévaloir.



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1