| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Actions CPH | Communiqués |
A propos des élections statutaires des PH
mardi 19 juillet 2005

RESULTATS ET REPRESENTATIVITE :
POUR COMPARER DES CHOSES COMPARABLES

1- Commission Nationale Statutaire et Commission de Discipline des PH :
Ce sont les seuls résultats qui comptent pour signifier la représentativité d’un regroupement syndical de PH. Les résultats de cette élection placent en tête la CHG, tant en suffrages qu’en sièges, précédant comme en 1998 l’INPH. A noter en particulier que la CHG est en tête en médecine, chirurgie, psychiatrie et biologie ! Dans sa configuration CHG/Collectif de 2005 incluant alors le résultat de l’AMHUF, l’avance est encore plus conséquente.
L’association CMH/SNAM est largement distancée et en recul sur son résultat de 1998 avec en particulier aucun siège gagné en chirurgie et la perte d’un siège en médecine gagné par l’AMHUF.

2- PH temps partiel :
Le seul vote national direct est celui du conseil de discipline, véritable marqueur de la représentativité chez les temps partiels. Le SNAM/CMH, s’il arrive en tête en nombre de sièges, est largement précédé par la CHG/Collectif au niveau des suffrages : 1254 voix pour la CHG contre 794 pour le SNAM/CMH.

3- HU :
Les élections de nos collègues universitaires aux commissions tripartites de la statutaire ont été remportées par la CMH/SNAM, souvent seule candidate. En particulier la CHG /Collectif, ayant toujours privilégié la représentation des PH, n’avait pas souhaité constituer de listes PHU. L’addition des résultats PHU aux résultats PH est un véritable contresens. On peut comprendre l’intérêt de certaines organisations pour ce brouillage des résultats. Mais de la part du ministère, c’est totalement inédit et inacceptable : nous exigeons un rectificatif.

Dr Pierre Faraggi, Président de la CHG/Collectif



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1