| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Les dossiers | Négociations statut |
La grande braderie du statut des PH
mercredi 16 février 2005

On sous-estime sans doute encore l’impact de l’introduction de la rémunération à l’activité des établissements publics de santé. Sous prétexte d’inscrire l’ensemble de l’organisation hospitalière dans cette logique, la nouvelle gouvernance, sur le point d’être promulguée par ordonnance, va placer sous contractualisation gestionnaire les responsables des pôles d’activité et sous tutelle l’activité médicale des services.
Contrairement aux autres intersyndicats et sans du tout négliger l’importance des questions économiques ni celle de la nécessité d’une organisation hospitalière performante, la CHG avec le Collectif a combattu vivement cette dérive de notre position médicale.

Pour quelques euros de plus…

Bien entendu, elle contenait en germe les réformes qu’on voudrait maintenant imposer à tous les PH : c’est le troisième temps, celui de la contractualisation pour tous, dans les mains de nos directeurs devenus nos employeurs. Ces derniers ne cachent pas leur volonté de placer l’activité médicale sous leur contrôle, ce qui non seulement va à l’encontre de notre déontologie, mais sera générateur de conflits majeurs. Pour des sommes dérisoires n’atteignant au mieux que 10% du salaire à terme et seulement pour quelques-uns, il faudrait ainsi renoncer à notre indépendance médicale en même temps qu’à ce qui constitue l’essentiel de nos garanties statutaires. En clair, il s’agit d’abandonner ce qui faisait l’intérêt de notre statut et d’en aggraver les contraintes et l’assujettissement à l’administration, sans bénéficier des avantages liés à une libre ontractualisation.
Nos collègues partisans de ces réformes ont-ils vraiment mesuré dans quelle situation délétère ils enferment l’avenir de tous les praticiens hospitaliers ? La CHG avec le Collectif maintiendra son opposition ferme à la grande braderie de notre statut.

Les organisations syndicales soussignées :
1. S’opposent fermement à cette remise en cause grave du statut des PH.
2. Appellent les PH à la mobilisation afin de préserver leur indépendance médicale, indispensable à la vraie qualité des soins dispensés au patient.
3. Demandent instamment aux pouvoirs publics de suspendre cette nouvelle réforme et d’ouvrir enfin de véritables négociations qui amélioreraient fortement l’attractivité de l’hôpital pour les nouvelles générations de Praticiens.



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1