| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Actions CPH | Positions CPH |
Mobilisation du 7 octobre : lettre à tous les syndiqués
samedi 25 septembre 2004

La dernière lettre de la CHG a dû déjà vous parvenir récemment. Diffusée à tous les PH, elle annonce une journée d’action et de grève pour le 7 octobre 2004 ayant pour objectifs de lutter contre la mise en place du projet nouvelle gouvernance de la gestion interne des hôpitaux et, avant l’ouverture de nouvelles négociations statutaires, d’obtenir enfin la concrétisation des acquis, en particulier le paiement du temps additionnel.

Comme vous le savez, le projet de loi de simplification du droit qui terminera sa course devant le sénat début octobre, prévoit la possibilité de légiférer par ordonnance sur ce projet nouvelle gouvernance, donc sans passer par la voie parlementaire. Il faut s’attendre à une promulgation pour fin octobre ou début novembre.

Il demeure que la pression politique et médiatique reste notre seule arme pour faire fléchir les positions et obtenir des modifications parmi lesquels nous jugeons essentiel le rejet de l’assujettissement des médecins au pouvoir administratif et de la liquidation des prérogatives de la CME.

C’est clairement d’une bascule totale du fonctionnement de l’hôpital et de la place du médecin dont il s’agit. Et c’est bien entendu le prélude à une attaque en règle de notre dispositif statutaire qui s’annonce pour les mois qui viennent.

Les prises de position qui ont suivi le mouvement des chirurgiens libéraux et le résultat des négociations ont à la fois montré la volonté du ministère d’aller dans ce sens et notre capacité de résistance : nous sommes passés d’un régime contractuel à un dispositif indemnitaire ouvert à tous, avec maintien du socle statutaire. Nous avons obtenu que le cadre des futures négociations sur l’amélioration des astreintes demeure ouvert. Mais il nous reste à défendre les conditions précises d’application où tout va se rejouer.

Une nouvelle mobilisation est souhaitée par tous ceux qui apprécient justement les risques de cette nouvelle organisation. Mais elle se heurte à la lassitude et l’indifférence parmi les PH : « On souffre tellement, ça ne peut être pire » pensent-ils. C’est faux. La nouvelle gouvernance ne résoudra pas les problèmes actuels liés au manque de moyens, elle entraînera au contraire une confusion, une tension accrue, de nouveaux conflits, des restrictions au moins aussi sévères et une bureaucratisation et une précarité de la situation des PH.

C’est à nous de les informer, de leur expliquer et de les convaincre. C’est par le travail de terrain, par des contacts personnels, des réunions d’information, en diffusant les textes, les mots d’ordre et les consignes que nous pouvons rassembler les collègues au-delà de nos syndiqués.

Il convient donc DANS L’URGENCE de préparer les démarches et les contacts, la diffusion de l’information, les actions médiatiques et la mobilisation du 7. C’est le mouvement que nous déclencherons autour de ces actions, qui est important, comme le sera la recherche d’autres moyens de pression.

Tous les syndicats de la CHG et du Collectif doivent se retrouver au plan local, départemental et régional pour assurer l’information et la mobilisation du plus grand nombre et nous comptons sur vous .

Pour l’instant, les syndicats de personnels discutent de leur contribution mais ne sont pas associés officiellement.
Bien syndicalement à vous,

P. FARAGGI
Président de la CHG

INFO DERNIERE :
Le lundi 27 septembre 2004. La modification de la directive européenne sur le temps de travail est imminente avec un recul considérable sur ses dispositions actuelles :
48h maxi en moyenne lissée non plus sur 4 mois mais sur un an.
Repos compensateur dans un délai de 72h.
Fragmentation de la plage de garde où le temps de repos ne compte plus comme temps de travail.

S’il nous fallait des raisons supplémentaires pour nous mobiliser !!!



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1