| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Les nouvelles |
F. Fillon propose un moratoire pour les 35H à l’hôpital
lundi 20 mai 2002

François Fillon est favorable à un aménagement pour les non médicaux et à un moratoire pour les médecins

PARIS, 16 mai (APM-Reuters) - Le ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité François Fillon s’est déclaré favorable jeudi à un aménagement des 35 heures à l’hôpital pour les personnels non médicaux et à un moratoire pour les médecins.
Le ministre s’est exprimé sur Europe 1 jeudi matin. Rappelant que de façon globale le gouvernement Raffarin allait "essayer d’introduire plus de souplesse" dans l’application des 35 heures, notamment en "rendant plus facile l’usage des heures supplémentaires", il a estimé que pour l’hôpital il avait été "absurde" de mettre en place les 35 heures "alors qu’on manque déjà de personnel".
"On ne forme pas des infirmières en un tour de main, il faut 3 ou 4 ans, et pour un médecin il faut 10 ans".
Rappelant que pour le volet hospitalier des 35 heures, c’est son collègue Jean-François Mattei, ministre de la Santé, de la Famille et des Personnes handicapées, qui est "en charge du secteur", mais qu’ils vont "travailler ensemble", François Fillon a estimé qu’il "faut un aménagement des 35 heures pour les personnels non médicaux".
Et il faut "un moratoire, pour les médecins", a-t-il ajouté.
De son côté, Jean-François Mattei, interrogé sur ce sujet dans le quotidien les Echos jeudi, indique que la question de la réduction du temps de travail à l’hôpital est "déjà au centre des discussions du gouvernement", ajoutant : "nous allons la traiter en priorité", sans plus de précision.
APM-Reuters



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1